logo

                            ​        

Actualités

19/10/2016

Montségur : cérémonie de demande pardon

Dimanche 16/10 à Montségur, se tenait la cérémonie de demande pardon pour les actes commis contre les cathares, par l'église d'Ariège.

Voici quelques articles concernant la cérémonie de demande pardon pour les actes commis contre les cathares, par l'église d'Arièga, dimanche dernier à Montségur.

Le blog de Viure al pais
www.ladepeche.fr
France3-regionale
radiovaticana.va
www.lepoint.fr

13/10/2016

Montségur : cérémonie de demande pardon pour les actes commis contre les cathares

Dimanche 16 octobre en l'église de Montségur, à 15h. Célébration par l'évéché d'Ariège. 

Notre région Occitanie a été marquée au Moyen-Age par le drame de la "Croisade contre les Albigeois" et les massacres qu'elle a engendrés, ainsi que par la répression impitoyable contre les fidèles de la doctrine cathare. Notre mémoire en reste blessée et demandait à être apaisée par une parole de pardon et de paix.

A l'occasion donnée par le Pape François qui invite l'Église catholique à vivre cette année 2016 sous le signe de la miséricorde, les catholiques d'Ariège, par la voix de Mgr. Jean-Marc EYCHENNE, évêque de Pamiers, Couserans et Mirepoix, veulent donner cette parole dans l'église de Montségur, le dimanche 16 octobre prochain.

Programme :

15h00 : Célébration en l'église de Montségur avec prise de parole de Mgr Jean-Marc Eychenne, évêque de Pamiers, Couserans et Mirepoix
16h00 : Marche silencieuse d'environ 15 minutes vers le site de La Prade, au-dessus du village
17h00 : Verre de l'amitié à la Salle des Fêtes de Montségur

30/09/2016

Notre région s'appelle "Occitanie" !

C'est désormais officiel, la nouvelle région issue de la fusion de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, notre région, s'appelle "Occitanie".
Le décret en a été publié au Journal Officiel le jeudi 29 septembre, signé par le Premier Ministre Manuel Valls.

C'est désormais officiel, la nouvelle région issue de la fusion de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, notre région, s'appelle "Occitanie".
Le décret en a été publié au Journal Officiel le jeudi 29 septembre, signé par le Premier Ministre Manuel Valls.

L'Occitanie fait donc son apparition sur les cartes, pour la première fois, et c'est un événement majeur !
Convergencia Occitana se réjouit de ce succès, puisqu’elle avait défendu un choix permettant de voir mentionner le mot "Occitanie" dans le nom de la future région.

Convergencia Occitana remercie les élus qui se sont impliqués, Patrick Roux et Gérard Onesta en première ligne, mais aussi, bien sûr, Madame Carole Delga, qui se trouve être aujourd’hui la première Présidente de l’Occitanie !
Ainsi que tous ceux qui se sont mobilisés.

Cette reconnaissance par l'Etat français est historique, mais il reste que cette région administrative "Occitanie" ne représente qu'une partie du territoire linguistique de l'occitan dans son ensemble et ce qui apparaît comme un grand pas en avant pour les occitanistes de la nouvelle région peut être ressenti différemment pour ceux des territoires occitanophones contigus.
Il en va de même pour nos amis Catalans du Nord qui peuvent avoir le sentiment d’être délaissés par cette appellation...

Il ne faut donc pas confondre géopolitique et linguistique, cette confusion maladroite cause de biens des malheurs.

Rappelons que ce choix est surtout le résultat de la consultation citoyenne lancée par la Région, qui a vu plus de 45% des votants faire le choix d’Occitanie : il s’agit d’un vote clair, massif et tout à fait représentatif, portant sur plus de 200 000 personnes !
Les personnes qui ont voté Occitanie ne sont pas toutes "occitanistes"...
Elles ont fait un choix de bon sens, d’ambition, et même d’émotion pour le pays.

A nous donc, militants associatifs, culturels ou politiques occitans de faire valoir que l'aire linguistique de la "Lenga Nòstra" ne se limite pas à la seule région Occitanie et de nous servir de ce premier pas comme d'une étape politique vers la reconnaissance de la langue et de la culture occitanes et pour l'impulsion de politiques volontaires en faveur de l'occitan dans tous les pays occitanophones.
Le modèle catalan a su faire valoir la reconnaissance de la langue catalane au delà des limites de la seule Generalitat de Catalunya.

A nous de nous en inspirer !!

29/08/2016

Simon de Monfort banni de Lavaur pour ses crimes !!

B. Carayon a banni le nom de Monfort des rues de Lavaur en conséquence des crimes que ce dernier y a commis pendant la Croisade contre les Cathares

Bernard Carayon, maire de Lavaur, a passé un arrêté interdisant que la dénomination "Monfort" puisse être donnée aux voies et établissements de la commune de Lavaur !!
L'attachement de monsieur Carayon à l'Occitanie et son histoire est manifeste. En effet, il a été le seul élu du groupe UEDC (Union des Elus de la Droite et du Centre) à la Région à voter pour le nom "Occitanie" le 24/06/2016.

Son communiqué sur le nom de la Région

TRANSCRIPTION DE L'ARRETE CONTRE SIMON DE MONFORT

"ARRETE
Le Maire de la Commune de Lavaur
VU le Code Général des Collectivités Territoriales,
CONSIDERANT que le sieur Simon de Monfort a perpétré en 1211 sur la population de Lavaur un massacre dont le souvenir est profondément ancré dans la mémoire collective de la Cité,
CONSIDERANT que de ce fait toute référence à ce personnage dans la dénomination d'une voie, d'un lotissement, d'une résidence ou d'un établissement recevant du public peut être considérée comme insultante et de ce fait susceptible de porter atteinte à l'ordre public,
ARRETE
ARTICLE UNIQUE : Les dénominations "Monfort", "De Monfort" et "Simon de Monfort" sont interdites sur tout le territoire de la Commune de LAVAUR pour les voies, les lotissements publics ou privés, les résidences ainsi que pour les établissements recevant du public.
Fait à LAVAUR, le 11 Janvier 2002.
Le Maire, Bernard CARAYON
"

23/08/2016

Lettre de JM Lattes à Ch. Rivenq à propos du nom de la Région - Bravo !

JM Lattes répond à la lettre de Ch. Rivenq demandant à M. Valls de retirer le nom Occitanie à la Région

Mise à jour 2: Manuel Valls valide le nom "Occitanie" à lire sur le blog politique de France3

Mise à jour 1 : Preuve que l'amour de l'Occitanie est transversal, Carole Delga, présidente de Région (Occitanie, donc !), lors de sa rentrée politique sur France Bleu Roussillon ce lundi 29 août 2016, a indiqué en substance que la région ne reviendra pas sur son nom de baptême.

La Région ne fera pas machine arrière sur le nom "Occitanie", assure sa présidente Carole Delga

Christophe Rivenq, Vice-Président du Groupe de l'Union des Elus de Droite et du Centre (UEDC) à la Région, a lancé une polémique en début d'été à propos du nom de la Région Occitanie. Il a même écrit au Premier Ministre pour lui demander de revenir sur le choix des citoyens (qui a ensuite été validé par les élus régionaux) (enfin, ceux qui ont bien voulu ne pas s'abstenir...).

Vous pouvez lire cette lettre ici : Lettre de Christophe Rivenq au Premier Ministre Manuel Valls

Nous avions décidé de traiter cette attaque et la proposition de revenir au nom Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées par le mépris.

Cependant, Jean-Michel Lattes, 1er adjoint au Maire de Toulouse et Vice-Président de Toulouse Métropole, lui a répondu de manière forte et courageuse pour défendre le nom Occitanie et l'occitan en général.

Nous connaissons l'engagement profond et sincère de M. Lattes pour l'occitan et l'Occitanie et nous lui sommes très reconnaisants de cette réponse qui montre que l'amour (et la défense) de l'occitan transcende les clivages politiques, JM Lattes étant du même bord politique que Ch Rivenq.

N'est-ce pas d'ailleurs cela, la "convivéncia" ?

Osca e mercès, Sènher Lattes !

TRANSCRIPTION DE LA LETTRE DE JEAN-MICHEL LATTES

"Monsieur le Vice-Président,

Je me permets de vous écrire suite à vos multiples déclarations et actions anti-Occitanie dans le cadre de votre mandat de Vice-Président du Groupe UEDC à la Région Occitanie.
Il y a quelques mois, votre tête de liste, Dominique Reynié, s'engageait devant les associations et institutions occitanes à proposer le terme Occitanie dans le nom de la nouvelle Région. J'étais à cette réunion et nous avions été convaincus par sa sincérité.
Votre prise de position hostile à ce nom lors du vote de la Région du 24 juin dernier nous a surpris. De même, votre manière de contester la valeur de la consultation populaire, ayant pourtant mobilisé plus de 200 000 personnes, nous choque.
Plus récemment, votre décision de ne pas voter en faveur du transfert d'un fonctionnaire territorial vers l'OPLO (Office Public de la Langue Occitane) alors que l'OPLO remboursera intégralement son salaire à la Région, nous amène à considérer que votre action anti-occitane est systématique.
Votre lettre à monsieur Manuel Valls présentant de manière caricaturale les tenants de la dénomination Occitanie me choque d'autant plus que j'en fais partie.
Nous attendons autre chose des élus qui nous représentent que ces combats négatifs et d'arrière-garde. Alors que les enjeux des transports, de l'économie, de l'aménagement du territoire... sont essentiels, nous ne vous entendons pas sur ces sujets.
Nous vous demandons donc, monsieur le Président, de vous représenter efficacement sur les thématiques fondamentales de compétence régionale et de cesser vos agressions qui blessent certains de ceux qui appartiennent a votre propre camp.

Respectueusement,
Jean-Michel Lattes
"

30/06/2016

Europeada de Foot 2016 : Occitanie à la 2e place !!

Les 2 équipes d'Occitanie sont arrivées 2es du Championnat de Football des Minorités Nationales Autochtones d'Europe

MISE A JOUR : Le débrief du Capitaine de l'équipe masculine par nos amis de Viure Al Pais

Un article de La Setmana

Un article du journal gratuit 20 Minutes

Les équipes féminine et masculine d'Occitanie sont arrivées toutes deux deuxièmes de l'Europeada 2016, qui s'est tenue du 18 au 26 juin 2016 dans les vallées de Pustertal et de Badia au Sud-Tyrol (Italie).

Bravo à eux et elles !!

L'Europeada est le Championnat de Football des Minorités Nationales Autochtones d'Europe, créé en 2008 et qui se déroule tous les 4 ans en parallèle de l'Euro de foot (de son vrai nom Championnat d'Europe de l'UEFA).

Les équipes sont constituées de joueurs non-professionnels évoluant dans des équipes de différents niveaux reconnues dans leurs pays respectifs.

L'Occitanie a été classée deuxième des 24 équipes de garçons et deuxième également des 6 équipes de filles, les 2 fois derrière le Sud-Tyrol organisateur.

Plus d'infos sur le site officiel de l'Europeada.

A noter que les Occitanes participaient pour la première fois à l'Europeada et étaient sponsorisées par nos amis de France 3 Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon et Viure Al Pais.

27/06/2016

Jean-François Laffont sur le journal catalan en ligne elNacional.cat

Le président de Convergéncia Occitana parle d'Occitanie et de l'occitan

Le président de Convergéncia Occitana parle d'Occitanie et de l'occitan

13/06/2016

Le Petit Nicolas en gascon !!

Depuis le 2 juin, le chef-d’oeuvre de Goscinny et Sempé est disponible en gascon en librairie

Le chef-d’oeuvre de Goscinny et Sempé est traduit pour la première fois en gascon aux éditions AV éditions/Goscinny - Sempé (collection « Le Petit Nicolas dans les langues de France »)

Des milliers d’enfants ont appris à lire avec Le Petit Nicolas. Désormais, à l’école ou en famille, ils pourront découvrir les aventures du célèbre écolier en gascon. Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui ont a coeur de faire vivre leur patrimoine linguistique.

À présent, Lo Petit Nicolau s’exclame en gascon : « Qu’ei genhèc ! »  (« C’est chouette ! »)
Titre : Le Petit Nicolas en gascon - Auteurs : Sempé & Goscinny - Traducteur : Serge Mauhourat - 112 pages/couverture souple - Format : 18,2 x 18,7 cm

Prix public : 15 €

13/06/2016

Des créations spéciales pour l'Estivada 2016

A Rodez cette année, Paulin Courtial et Alidé Sans et Carte Blanche à Lionel Suarez

Elle, est l'une des révélations de l'édition 2015 de l'Estivada, lui, un artiste musicien aveyronnais reconnu.
Depuis cette dernière édition, où ils ont fait connaissance, Paulin est le nouveau guitariste d'Alidé.
L'Estivada ose la création en réunissant, à l'occasion de la soirée d'ouverture du festival, ces deux valeurs montantes de la scène Oc.
Pour l'occasion, ils vont coécrire ensemble un nouveau répertoire de chansons qu'ils joueront en duo.
Aussi, les deux artistes mettront en scène dans cette création inédite leurs deux nouveaux projets respectifs.
Ce sera la première du groupe Nascut, duo rock occitan porté par Paulin, mais également la première du nouveau spectacle d'Alidé entourée de ses nouveaux musiciens.
En invitant plusieurs artistes de la scène musicale occitane et catalane à les rejoindre sur scène les deux jeunes artistes feront de cette soirée une grande fête.
Une triple création spéciale, donc, vitrine du lien humain et précieux entre deux artistes.

Carte Blanche à un immense artiste : Lionel Suarez

La carte blanche sera donnée à l'accordéoniste de talent, le vendredi soir, pour la deuxième soirée du festival.
Compositeur et improvisateur, le musicien invitera donc ses complices à monter à ses côté sur la scène de l'Estivada pour une soirée musicale unique.
L'accordéon en bandoulière, oscillant de salles de bal en bars de nuit, de salles prestigieuses en salle de théâtre, il aime se produire avec ses amis.
L'artiste, natif de Rodez, ingurgite tous les répertoires du jazz, à la musique occitane, à la salsa, à la chanson française, à l'arrangement...
De l'Orchestre National de Jazz à Zebda, en passant par Sanseverino, on le croise ici et là, avec Yael Naim, Guirant, Claude Nougaro, Sylvain Luc, Latcho Drom, Juan Carlos Caceres, André Minvielle, Pierre Vassilliu, Lio, Bernard Lavilliers, Bumcello, Sixun, Richard Bona, Laurent Cugny, Sylvain Luc, Charles Aznavour, Roberto Alagna, Allain Leprest, Clotilde Courau ou encore Jean Rochefort.

L'Estivada s'attache à réunir les générations et les différentes esthétiques de la musique sur trois jours de festival : les corps chantent, la musique danse et les propositions musicales s'écrivent sur des pages blanches avec l'énergie électrique qui en découle. Avec toute sa charge.

 

30/05/2016

Une Américaine en Occitanie !!

Elyse Ritchey : "Aux USA, l'occitan devient très tendance" sur LaDépêche.fr

"Doctorante à l'université de Californie à Berkeley, Elyse Ritchey passe trois mois entre Villefranche et Carmaux à rencontrer les acteurs de l'Oc et à effectuer des recherches."

Suite de l'article de La Dépêche ici

28/04/2016

Le CIRDOC a un nouveau président

Patric Roux, conseiller régional occitan et occitaniste de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a été élu président du CIRDÒC

Patric Roux, élu du Partit Occitan de la région Languedoc-Roussillon / Midi-Pyréenées (en attendant une dénomination plus acceptable) a été élu président du Centre Interregional de Documentation occitane de Béziers et prend ainsi la suite de Marcèl Matèu qui occupait le poste jusqu’ici.

Le travail réalisé depuis quelques années par le CIRDOC sera donc poursuivi et amplifié.
L’équipe professionnelle de l’établissement a déjà prouvé sa capacité à construire une véritable bibliothèque nationale occitane, avec une réelle capacité à partager et transmettre l’histoire, la mémoire, la langue et la culture de notre pays.

Patric Roux a affirmé sa volonté de soutenir le CIRDOC dans la voie de l’affirmation de la présence et de la créativité de la culture occitane, notamment grâce aux nouvelles technologies.
Le CIRDOC est l’instrument incontournable de diffusion de notre langue, de notre culture, de notre histoire et de notre mémoire.
Patric Roux soutiendra toute initiative permettant au CIRDOC de s’affirmer encore davantage comme le lieu où chacun, dans le monde entier, peut venir chercher la pierre occitane à apporter à la construction d’un monde commun, riche de sa diversité.

David Grosclaude, Secrétaire Fédéral du Partit Occitan

Contact-presse :
David Grosclaude
david.groslcaude@partitoccitan.org
06 83 01 19 37

28/04/2016

Newsletter du CIRDOC

Les informations du CIRDOC du mois d'avril

Patric Roux, élu président du CIRDÒC
Nouvelle Région, nouveau Conseil d'administration !
Patric Roux, conseiller régional délégué à la langue et à la culture occitanes de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a été élu président du CIRDÒC.
Patric Roux a salué le bilan de son prédécesseur, Marcel Mateu, président du CIRDÒC de 2010 à 2015. Le nouveau président a réaffirmé l'engagement de la Région auprès du CIRDÒC et a rappelé que le soutien et la promotion des cultures occitane et catalane faisaient partie des quatre priorités régionales affichées par la nouvelle Région.
Le nouveau conseil d'administration a exprimé son souhait de renforcer le rôle du CIRDÒC comme outil de coopération entre l'État, les collectivités territoriales, les universités, les associations et les professionnels afin de développer une culture occitane du XXIe siècle, vivante et créative, porteuse des valeurs de vivre-ensemble et participant à l'attractivité du territoire.

*****

Aide à la programmation : la Basa
Vous recherchez des artistes pour votre programmation culturelle et vous ne savez pas où chercher ?
La Basa de la Fabrica référence déjà plus de 150 artistes dans toute l'Occitanie !

*****

À noter dans l'Agenda
Rencontre avec Guy Barral autour de la correspondance de Louis Bonfils au CIRDÒC le jeudi 19 mai en partenariat avec la Librarie Clareton, Languedoc-Roussillon Livre et Lecture et Libfly.

*****

Recherche
Un corpus majeur bientôt accessible à la recherche
Afin d'achever le travail entrepris depuis 2013, l'Agence Bibliographique de l'Enseignement Supérieur (ABES) vient d'accorder une subvention exceptionnelle au CIRDÒC afin de lui permettre d'achever le classement de la correspondance de Robert Lafont, penseur, écrivain et acteur majeur de l'occitanisme contemporain.

*****

Gastronomie
Cuisiner en occitan
Ce nouveau numéro des Seleccions a été concocté par les bibliothécaires du CIRDÒC et s'adresse à tous ceux qui sont curieux de connaître, pratiquer et profiter de la cuisine occitane – qu'elle soit romanesque, courtoise ou simplement gourmande - dans toute sa richesse et sa diversité régionale.

*****

Patrimoine
Apprendre la chasse au faucon en occitan, c'est possible grâce à Daude de Pradas
Le Dels Auzels cassadors du troubadour rouergat Daude de Pradas est une oeuvre unique dans le corpus de l'écrit occitan du Moyen Âge.
Ce traité de fauconnerie en occitan est particulièrement remarquable pour ses descriptions d'oiseaux très détaillées.

*****

Publication
L'ouvrage "Les Musiques du Massif Central - Héritage et création", coup de coeur de l'Académie Charles Cros
Une belle reconnaissance pour l'ouvrage réalisé dans le cadre du Programme Patrimoine Oral du Massif Central auquel le CIRDÒC a participé avec 6 acteurs culturels du secteur des langues, musiques et danses du Massif Central.

*****

Transmettre
La bibliothèque Joseph Vaylet (Espalion) rejoint le Trobador
Le Trobador référence 147 notices de la bibliothèque du majoral Joseph Vaylet traitées par l'association des Amis de Joseph Vaylet.
Cette opération a pu voir le jour grâce à la collaboration croisée entre l'association, le CIRDÒC et le CRL-Midi-Pyrénées, afin de valoriser et donner accès aux collections du félibre rouergat.


Contacts :
Lo CIRDÒC
1 bis boulevard Du Guesclin
BP 180
34503 Béziers Cedex
Tél : 04 67 11 85 10
Fax : 04 67 62 23 01
www.locirdoc.fr
www.occitanica.eu

21/04/2016

Le Nouveau Testament en occitan chez Letras d'Oc !!

Le Nouveau Testament bientôt disponible en occitan chez Letras d'Oc !!

Une oeuvre achevée !

Après le premier volume,– l'Ancien Testament,– paru en 2013, c'est à présent le Nouveau Testament que publient les éditions Letras d'Òc.
Ainsi, le travail immense et audacieux de Jean Rouquette-Larzac, la traduction de la Bible en langue occitane à partir des langues anciennes (hébreu et grec), es achevé.
Pour la première fois dans son histoire, une traduction complète de la Bible en occitan est publiée.

Pour favoriser la diffusion du livre, les éditions Letras d'Oc proposent aux lecteurs interessés de bénéficier d'un prix de lancement, envoi postal en colissimo offert : 33 €€.
Offre valable pour les non-professionnels. Contact

Le Nouveau Testament
L'Ancien Testament

21/04/2016

Pétition contre la défiguration de Montségur

Occitània e Libertat a lancé une pétition sur change.org contre la défiguration de Montségur

Vous pouvez signer la pétition d'Occitània e Libertat sur le site change.org

"Des projets "d'aménagement" se précisent sur le site de Montségur.
Pour nous, Montségur n'est pas un site historique ordinaire.
Il s'agit d'un sanctuaire, en même temps qu'un cimetière.
La tragédie qui s'y est jouée appelle de notre part : mémoire, respect, humilité.
Montségur reste un questionnement contemporain et universel.
Il appartient à tous.
Le site aujourd'hui tire sa force du silence et de l'état naturel qui lui fond un écrin incomparable.
Montségur est vivant par la liberté de ceux qui, tout au long de l'année, viennent puiser à la source.
C'est pourquoi nous demandons :

- que toute construction, si elle est maintenue, reste invisible dans la perspective actuelle du site.
- que l'accés au Prat dels Cremats et a la stèle reste libre et gratuit pour tous, et ce tout le long de l'année.
Car personne ne comprendrait que les monuments aux morts de nos villes et les cimetières aient un accés payant. Nous sommes, ici, dans la même situation.

Jacme Pince
Occitània e Libertat"

24/03/2016

Google Maps normalise les toponymes en catalan et occitan !!

Google Maps normalise les toponymes en catalan et occitan !!

A partir de maintenant, quiconque entre dans Google Maps à partir de la configuration en catalan, pourra visualiser tous les noms en langue catalane, s'il y a une forme traditionnelle, ou en occitan pour l'Occitanie où il n'y a pas de forme traditionnelle en catalan.
Plus d'informations (en catalan) sur plataforma-llengua.cat

17/03/2016

Notre région EST l'Occitanie ! Les élu(e)s ont entériné le choix des votants !!

Le Conseil Régional a validé les résultats de la consultation pour le nom !! (44,9% des 203 993 votants avaient placé "Occitanie" en tête)

Le vote est historique : l'Occitanie va être officiellement mise sur la carte du Monde !!

Ce vendredi 24 juin 2016, par 85 voix contre 60, l'Assemblée Plénière du Conseil Régional Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a choisi "Occitanie" comme nouveau nom !!

"Occitanie" avait été plébiscitée à l'occasion de la consultation mise en place par le Conseil Régional. La présidente Carole Delga avait souhaité suivre ce choix.

Du 9 mai au 10 juin, la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a organisé une grande consultation citoyenne pour choisir son futur nom.

Le résultat avait été sans appel : 91 558 votants (soit 44,90% des 203 993) avaient choisi le nom "Occitanie" !!

Les noms proposés au vote étaient : Languedoc (10,01%), Languedoc-Pyrénées (17,91%), Occitanie (44,90%), Occitanie-Pays Catalan (12,15%) et Pyrénées-Méditerranée (15,31%)

*************

Communiqué du Partit Occitan : "Les élus régionaux viennent d’entériner le choix citoyen qui s’était porté massivement vers Occitanie. Les terres de Jaurès ont enfin un nom qui est porteur des idéaux de Convivencia (vivre ensemble) et de Paratge (respect de la différence). Le sous-titre géographique Pyrénées-Méditerranée vient compléter ce nom. Le nom complémentaire « pays catalan » qui représentent près de 8% du territoire, a logiquement recueilli insuffisamment de suffrage pour être en tête. Cependant, l’affirmation d’un engagement pour un office public de la langue catalane est un premier gage de reconnaissance de leur spécificité. Le président de la région Nouvelle Aquitaine a manifesté son attachement pour l’occitan également, il sera donc invité à s’engager pour l’interrégionalité avec les autres régions occitanes. Cet avis sera maintenant adressé au gouvernement et il restera au conseil d’Etat d’ici le 1er octobre de faire en sorte que la parole des citoyens tout comme le vote élus locaux soit tous deux respectés.

Patric Roux, Conseiller Régional du Partit Occitan et Guilhem Latrubesse, Secrétaire Fédéral du Partit Occitan

*************

Communiqué de Presse de Bernard Carayon, Maire de Lavaur et Conseiller régional d'Occitanie

Je n'ai qu'une patrie, la France, mais, issu de la vallée de l'Agoût et du pays de Sault, maire de Lavaur, ville qui incarna la résistance occitane, je suis fils d'Occitanie.
C'est en Occitanie que sont inhumés les miens.
C'est là que j'ai choisi de servir.
Nous sommes les héritiers d'une civilisation brillante, avec sa langue, ses grandes figures, ses combats pour la liberté et notre identité.
Ce nom, je l'avais soumis en 1998 à Martin Malvy lors de la première réunion du conseil régional, mais il avait balayé ma proposition.
En ce jour symbolique, la présidente Delga a refusé que je m'exprime en faveur de l'Occitanie !
Est-ce cela la tolérance et l'attachement au "paratge" ?
Je ne suis ni un nomade ni un citoyen de l'univers : mon Occitanie est charnelle.
L'histoire n'est pas pour autant une nostalgie : elle est le miroir de ce que nous voulons.
A l'heure où l'Europe de Bruxelles se disloque, nous devons retrouver notre identité nationale à travers nos terroirs et nos langues régionales, cathédrales de la pensée française : vive l'Occitanie !

*************

Une pétition pour que les citoyens puissent choisir le nom a été créée cliquez ici

Une pétition pour que le nom soit "Occitanie" cliquez ici

Ainsi que différents sondages : LA DEPECHE - CENTRE PRESSE AVEYRON - FRANCE 3 - 20 MINUTES - METRO

Les résultats pour "Occitanie" de divers sondages précédents : LA DEPECHE 05/04/2016 : 43% - LA DEPECHE 07/09/2015 : 34% - MIDI LIBRE 07/09/2015 : 23% - CENTRE PRESSE AVEYRON 08/09/2015 : 41%

Les institutions qui ont voté pour "Occitanie" :

Mairie de FRONTON : 12 voix sur 17 du Conseil Municipal
Mairie de CINTEGABELLE : unanimité du Conseil Municipal !! Merci à eux :) (par Guy David, 4e adjoint au maire de Cintegabelle)

Mairie de L'ISLE-JOURDAIN : 80% du Conseil Municipal
Mairie de VALENCE-SUR-BAISE : unanimité du Conseil Municipal !! Merci à eux :) (dernier paragraphe)
Chambre de Commerce et d'Industrie de SETE (Tweet d'Olivier Oddi le 16/04)
Conselh Départemental du TARN-ET-GARONNE : 16 voix sur 30

15/03/2016

Une crèche bilingue à Toulouse en 2018 !!

La crèche bilingue Arcanèl de l’association PitchouNat devrait ouvrir en 2018 dans l'éco-quartier de la Cartoucherie

L’association PitchouNat a été fondée dans le but de créer une crèche toulousaine bilingue, Arcanèl, de 40 places dans un local prévu dans l'eco-quartier de la Cartoucherie.

Le coeur de ce projet est axé sur le développement durable selon ses 3 piliers et s’appuie sur les principes suivants:
- social, dans l’accueil des familles et dans le recrutement de personnel, en prenant en compte des situations de fragilité (handicap, insertion, etc...)
- environnemental, par la maîtrise de l'énergie, le recyclage, la lutte contre le gaspillage, l’alimentation biologique et locale, la collaboration avec des fournisseurs locaux inscrits dans des pratiques éco-respectueuses, la formation du personnel et la sensibilisation des enfants accueillis et de leurs parents au respect de l'environnement et de la biodiversité...
- culturel, par la diffusion de notre culture occitane et la promotion de notre langue régionale pour un bilinguisme

 

Ce projet, mené en lien avec la Mairie de Toulouse, la Caisse d’Allocations Familiales 31 et le Conseil Départemental de la Haute-Garonne, verra le jour en 2018 (année importante pour la culture occitane).

 

Si vous partagez leurs valeurs et si leur projet vous séduit, le Bureau de l'association souhaiterait accueillir de nouveaux membres.
Cet élargissement renforcera ainsi leur crédibilité, leur image et leur impact vis-à-vis de leurs partenaires et vis-à-vis des toulousains.
Si vous souhaitez les rejoindre: contact@arcanel.com
Et également: https://www.facebook.com/arcanel31

01/01/2016

Création de l'OPLO le 18/09 et installation le 12/11

L'OPLO (Office Public de la Langue Occitane) a été créé le 18/09/2015 et installé officiellement par l'Etat, les Régions Aquitaine et Midi-Pyrénées au rectorat de Toulouse le 12/11/2015 !!

Suite à la grève de la faim de David Grosclaude en mai-juin 2015, l'Etat a validé le vendredi 18 septembre la création de l'Office Public de la Langue Occitane (OPLO) !!

L'arrêté ministériel paru au Journal officiel (JO) du 18/09 valide officiellement la création de cet organisme interrégional de promotion de l'occitan, dont le principe avait été voté en juin 2014 par les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées.

«La mission principale de ce groupement d'intérêt public (GIP) sera de définir et de mettre en oeuvre une politique publique interrégionale en faveur de la langue occitane, en particulier dans les domaines de la transmission et de la socialisation», indique le Conseil régional d'Aquitaine dans un communiqué. «Il permettra de mutualiser et potentialiser l'action publique», se réjouit Alain Rousset, président PS de la région, qui remercie le conseiller régional David Grosclaude, membre du parti occitan, pour «son action déterminante à ses côtés». Fin mai, l'élu avait entamé une grève de la faim pour réclamer la publication au JO de l'arrêté ministériel en souffrance depuis un an. Il avait cessé son mouvement au bout d'une semaine après que les ministres de la Culture, Fleur Pellerin, et de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, avaient annoncé avoir donné leurs instructions pour la publication de l'arrêté.

Selon la région, l'assemblée générale constitutive de l'OPLO, qui doit avoir son siège à Toulouse, devrait se tenir courant octobre pour un démarrage effectif de l'activité début 2016.

Comme dit David Grosclaude dans son communiqué du Partit Occitan : "Qu'avem ganhat!"

MISE A JOUR DU 13 NOVEMBRE 2015 :

  • Hélène Bernard, rectrice de l'Académie de Toulouse et Laurent Roturier, directeur régional des affaires culturelles Midi-Pyrénées représentant l'Etat,
  • David Grosclaude, Benoît Secrestat et Sylvie Salabert, conseillers régionaux représentant la Région Aquitaine,
  • Dominique Salomon, Michel Pérez et Guilhem Latrubesse, élus régionaux représentant la Région Midi-Pyrénées,

ont installé officiellement l'Office Public de la Langue Occitane (OPLO), ce jeudi 12 novembre, au Rectorat de l'Académie à Toulouse.

Au cours du Conseil d'administration et de l'Assemblée générale, plusieurs décisions ont ainsi été prises :

  • la présidence de l'Office public de la langue occitane revient à David Grosclaude, conseiller régional d'Aquitaine délégué à l'Occitan
  • la 1ère vice-présidence à Guilhem Latrubesse, conseiller régional de Midi-Pyrénées délégué à l'Occitan
  • et la 2nde vice-présidence à Hélène Bernard, rectrice de l'Académie de Toulouse, pour l'Etat.

Il a également été décidé de lancer la procédure de recrutement du directeur/trice de l'Office, et d'adopter le budget et le programme prévisionnel 2015.

L'objectif de cette nouvelle structure est d'assurer, sur son aire géographique, la sauvegarde et le développement de la langue occitane.

01/01/2016

Charte Européenne des Langues Régionales : enterrée par le Sénat le 27/10 !

La Loi de Ratification de la Charte Européenne des Langues Régionales et Minoritaires a été enterrée par le Sénat ce mardi 27 octobre !!

Ce mardi 27 octobre 2015, la Loi portant Ratification de la Charte Européenne des Langues Régionales et Minoritaires a été enterrée par le Sénat pour de basses raisons de politique politicienne.

Cependant, toujours pour de basses raisons de politique politicienne, les sénateurs ont déposé une Proposition de Loi "relative à la promotion des langues régionales" le lundi 26 octobre... Affaire à suivre ?

Ecoutez le podcast du débat auquel a participé Convergéncia Occitana ce vendredi 23 octobre sur Sud Radio ICI

Ecoutez le podcast de l'émission consacrée aux langues régionales du vendredi 30 octobre sur France Inter ICI

01/01/2016

La Maleta du CIRDOC (Centre Interrégional de Documentation Occitan)

Le CIRDOC a besoin de votre avis sur la version test du site "La Maleta"

La Maleta du CIRDOC, site interactif de découverte de la culture occitane à destination du grand public et du public scolaire, est en cours de finalisation.
Le CIRDOC remercie vivement tous ceux qui ont participé au printemps à la première phase de sa conception.

Aujourd'hui, le CIRDOC sollicite à nouveau votre avis, cette fois sur la version test du site.
Pour la découvrir : www.maleta.occitanica.eu

Les ressources continueront d'être enrichies mais vous pouvez les aider à améliorer cette première version en complétant le questionnaire disponible à cette adresse : https://docs.google.com/forms/d/1FTRzyBbxBYbaKi8TMLYp5afS62urVzYOqrKlY0Ua30I

N'hésitez pas à contacter le CIRDOC pour leur communiquer vos remarques, suggestions et questions complémentaires, et à faire circuler le questionnaire.

01/01/2016

Retour sur la Manif Anem Oc pour la langue du 24/10 à Montpellier

Viure Al Pais revient sur la manifestation Anem Oc pour la langue occitane du samedi 24 octobre à 14h00 à Montpellier

L'Ostal d'Occitània / Convergéncia Occitana était partenaire de la manifestation Anem'Oc pour la langue occitane le samedi 24 octobre à 14h00 à Montpellier.

Les journalistes de Viure Al Pais reviennent sur la manifestation Anem Oc pour la langue occitane du samedi 24 octobre à 14h00 à Montpellier :

http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/le-blog-de-viure-al-pais-france3/2015/10/26/sentits-de-manif.html

01/01/2016

La Setmana a besoin de vos abonnements !!

La Setmana a besoin de 400 abonnés de plus pour continuer à exister, abonnez-vos !!

Il y a vingt ans, en mai 1995, est née La Setmana., premier et unique hebdomadaire tout en occitan.

Actuellement, ils travaillent dans des conditions difficiles car ils sont en sous-effectif.
C'est la même équipe qui est en charge de publier les revues pour enfants que sont Papagai et Plumalhon.
Il faut souligner que votre hebdomadaire n'est pas du tout subventionné contrairement à la presse en français. La Setmana n'a qu'une seule ressource : vos abonnements.

La Setmana a donc besoin de plus d'abonnés pour continuer.
Ils ont besoin de 400 abonnés supplémentaires sans lesquels il leur sera de plus en plus compliqué d'assurer leurs missions.

http://lasetmana.fr/fr/entry/quin-avenir-per-la-setmana

01/01/2016

Un Nouvel Estanquet à Toulouse

UN NOUVEAU ESTANQUET A TOULOUSE !

Du nouveau ! UN NOVEL ESTANQUET A TOLOSA !

L'association "Estancabra" qui a pour objectif de réouvrir un lieu de vie pour l'occitan à Toulouse ouvrira régulièrement son Estanquet de La Cabra chaque semaine tous les vendredis et samedis soirs à partir de 19h, dans les locaux de l'ancien "Estanquet de la Portièra" 42 rue des Blanchers.

Soirée d'inauguration le vendredi 8 janvier, avec scène ouverte acoustique et soirée DJ en suivant.

01/01/2016

article cop de mai

Cop de Mai

 

UN CÒP DE MAI...

Jeudi 14 janvier 2016, une proposition de loi présentée par le député breton Paul Molac a été rejetée à l'Assemblée Nationale lors du vote final alors que  différents articles avec des amendements avaient été au préalable votés !

En faisant voter des députés absents, le groupe socialiste a bloqué cette avancée pour les langues de France.

 

• Paul Molac s'exprime sur son blog :

http://paulmolac.bzh/rejet-de-ma-proposition-de-loi-sur-les-langues-regionales-un-coup-de-trafalgar-deplorable/ 

Rejet de ma proposition de loi sur les langues régionales : Un coup de Trafalgar déplorable

Je déplore avec consternation le rejet par l’Assemblée nationale de sa proposition de loi relative à l’enseignement immersif des langues régionales et à leur promotion dans l’espace public et audiovisuel inscrite dans le cadre de la journée parlementaire réservée au groupe écologiste. Alors que tous ses articles avaient été votés, et que des articles additionnels y avaient été ajoutés, un artifice du règlement a permis de faire voter des députés socialistes non présents. C’est l’ensemble de la proposition de loi qui a été rejetée à une voix de majorité au mépris du rapport de force dans l’hémicycle favorable à une version ambitieuse de l’initiative parlementaire.

Après le rejet par la droite Sénatoriale de la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires en octobre 2015, c’est une nouvelle opportunité ratée. On constate que si la franche hostilité n’est plus de mise en France, on n’en est pas encore au stade de la promotion des langues régionales. La France est un des derniers pays à ne prévoir aucun statut pour ses langues régionales, statut qu’elle défend à cor et à cri pour la langue française à l’international : cherchez l’erreur !

J’appelle les députés défenseurs des langues régionales et les associations à se mobiliser afin d’exhorter le Gouvernement à ce que soit adoptée d’ici à 2017 une initiative qui puisse faire oublier ces deux échecs successifs et ainsi honorer les engagements pris et préserver ce patrimoine exceptionnel. En ce qui me concerne, il profitera de toute opportunité législative pour continuer ce combat dans l’hémicycle.

 

• Lettre à deux députés socialistes qui ont voté contre par procuration : 

http://david-grosclaude.com/2016/01/16/lettre-a-deux-deputes-socialistes/

 

• Les débats :

http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2015-2016/20160102.asp#P698753 

 

01/01/2016

Mot du Président

Mot du président qui paraîtra dans le prochain numéro du Journal Toulousain

A la MAISON DE L’OCCITANIE çà bouge !

L’Ostal d’Occitania, situé dans le très bel hôtel de Boysson (15e siecle) 11 rue Malcousinat à Tolosa est à la fois un phare d’où rayonne la langue et la culture occitane mais aussi un observatoire tourné vers les lointains, et notamment vers les rives méditerranéennes ou se rejoignent tant de cultures sœurs !

C’est un lieu ou la « Convivencia » est vécue comme un art de vivre ensemble, et qui rassemble au cœur de la cité des énergies qui font sens !

Depuis ce lieu associatif (plus de 84 associations membres de la Convergencia Occitana) sont organisées en permanence des expositions (gratuites et ouvertes au public) ainsi que des événements culturels de premier ordre (tous les jeudis, les « Dijous de l’Ostal » à 18 h 30 : conférences, concert, vernissage, chorales etc) , les conférences de la « Tuta d’Oc » : signatures , présentation d’auteurs etc.

Dans la grande Cour gothique de l’Ostal sont également organisées des rencontres culturelles ou des concerts (la pause musicale à la belle saison) et l’Ostal est à la disposition de toute association qui souhaite promouvoir un événement en liaison, de prés ou de loin, avec la culture et la langue occitane, ou bien au sens large avec les cultures traditionnelles ou dites « régionales », les associations catalanes, bretonnes, basques et même réunionnaises sonnt déjà dans les lieux !

C’est dire que l’Ostal est ouvert à tous et vous pouvez vous renseigner sur son site internet : www.ostaldoccitania.net.

Mais la nouveauté en ce début d’année c’est l’ouverture, mi avril, d’un lieu de convivialité par excellence : un lieu de petite restauration qui va se lover dans cet écrin historique en plein centre ville !

C’est La « Topina » un projet de bar à tapas occitan au fonctionnement associatif, porté par Florent Salinié et l’association Fasèm de Bruch. Dans ce lieu sera mis en avant le côté convivial festif et culinaire de la culture occitane,

(la Topina, c’est un gros récipient de cuisine, équivalent de la marmite. Elle symbolise le rassemblement autour de la table, le partage, la convivialité. Ce sont les ambitions et les valeurs de Florent, le chef cuisinier.)

A Barcelone où Florent a habité et surtout cuisiné, les tapas sont une véritable institution. Il souhaite promouvoir cette tradition espagnole, catalane mais qui est aussi occitane. Connus sous d’autres noms (afogasset, tastous, clapiòts…), ces tapas occitans seront présentés dans une carte bilingue français/occitan. Les produits et les producteurs seront mis en avant : pas de bonne nourriture sans bons producteurs !

Parmi les produits, les fromages, charcuteries, fruits et légumes emblématiques et de saison auront une place particulière.  Ils seront accompagnés de boissons pour tous les goûts (jus de fruits, vins et bières soigneusement choisis, café torréfié localement).

La Topina favorisera les produits étiquetés en occitan « Oc per l’occitan » : une initiative regroupant les producteurs sensibles à l’appartenance de leur travail à une terre et à une culture ainsi que le commerce équitable et les produits de l’agriculture biologique, car la qualité n’est pas négociable !

Pour son lancement la Topina a besoin de tous : un financement participatif a été lancé sur lequel vous pouvez aider cette association à aboutir dans son projet : fr.ulule.com/latopina/

Alors aidons la Topina et rendez vous à l’Ostal pour rencontrer la « cultura nostra » et partager un « croustet » !

Adiussiatz !